navigation

Sarkozy l’insoumis 24 septembre, 2007

Posté par Steve Loemba dans : Non classé , trackback

9709245m.jpg

Dans l’existence humaine, il y’a ceux qui mènent et ceux qui se font mener. Nicolas Sarkozy fait partie des Hommes qui ont une aura évidente et un charisme impressionnant presque envoûtant qui peut vous faire oublier les travers et les excès du personnage. Il séduit et il agace, il fascine et il inquiète à la fois, mais il ne laisse pas indifférent. Nicolas Sarkozy fonctionne avec deux hémisphères cérébraux, l’un pouvant contredire ou contrarier l’autre. D’un coté, la volonté d’être un moment de l’histoire de la France, d’écrire l’histoire de son pays, de l’autre le souci d’être le philosophe de sa propre action et d’en être le premier observateur. Il peut avoir une ambitieuse idée, mais à la fin, il y’aura toujours une faute de goût ou le mot de trop capable de parasiter son message. Toujours est-il, l’onction du suffrage universel lui donne des possibilités insoupçonnées sur la scène politique et à décupler sa boulimie du pouvoir : « Ce pouvoir qu’il voulait pour exercer et non pour en jouir comme l’ont fait ses prédécesseurs ». L’essentiel pour Nicolas Sarkozy est de communiquer avant d’agir et d’expliquer avant d’entreprendre, il sait se mettre en scène, il sait également mettre en musique sa politique et il prend des risques, parfois les plus inconsidérés alors même qu’il jouit d’un état de grâce absolue. Pour lui, » il n’y a pas de pire risque que celui de ne pas en prendre« , mais est-il bien nécessaire de prendre des risques indélicats qui brouillent une Politique bien pensée ? Sarkozy est un puis insondable de paradoxes. Ses premiers pas de président de la République sont marqués par une hyper-présidence voire parfois une hyper-présence. Il est le contraire de François Mitterrand (la force tranquille) ou de Jacques Chirac (la fracture sociale) qui se contentaient de présider l’Etat en monarque. Nicolas Sarkozy dépoussière les institutions de la République, il pratique autrement le pouvoir: dans l’hyperactivité. Il fait tout, certainement parce qu’il sait tout faire mieux que tout le monde, une sorte d’absolutisme présidentiel règne dans la nouvelle politique française. Au début cela fut rafraîchissant de voir le chef de l’Etat faire sauter les verrous du conservatisme et d’aller à la rencontre des vrais gens et parler des vrais problèmes des français sans s’enfermer dans les palais dorés de la République, mais aujourd’hui …

il semble devenir encombrant voire parfois étouffant car il en fait toujours trop au point d’oublier la gestion de l’essentiel c’est-à-dire  » incarner l’Etat ». Il prend plaisir à déclencher la colère des uns et à forcer fatalement l’admiration des autres. Il s’acharne à cultiver les paradoxes et il trouble habillement les eaux du paysage politique pour les faire paraître profondes. Il contrôle l’UMP et à fait exploser le PS. Toujours dans cette quête d’adrénaline absolue pour flirter avec le danger et l’interdit, cette sensation de franchir constamment le Rubicon le fait exister. Il à la passion de la politique, or toute passion est mono-maniaque par définition, alors Nicolas Sarkozy prend le risque d’être incompris des français à cause de la brutalité que sa passion lui procure. Mais il s’abstient aussi de vouloir plaire absolument à tout le monde et refuse l’inanité politique, parce qu’il sait qu’il faut être démagogue pour conquérir le pouvoir et impopulaire pour l’exercer, dans tous les cas, il a su jouer parfaitement des deux tableaux. Le président de la République à une obsession maladive : Être toujours à la « UNE » et s’incruster tant que possible dans la vie quotidienne de ses sujets, être le centre des discussions en bien ou en mal peu importe pourvu que ça tourne autour de lui. Le syndrome Kennedy le hante. Nicolas Sarkozy veut être le président qui assume et assure en première ligne sans bouclier ni garde-fou, sans fusible ni barrière institutionnelle car pour lui, il n’y a pas de pouvoir sans responsabilité. Il à une réelle volonté de réformer et de moderniser la France. Il pose les vraies questions, mais politise toujours les réponses pour en tirer pleinement profit. Il à la maîtrise de sa parole et de son image, tout est contrôlé, millimétré, il ne supporte aucune improvisation ou une sortie brutale de sa feuille de route. Cette exigence est valable pour lui et pour ses ministres-collaborateurs. Il a fait son gouvernement, enfin son casting gouvernemental, essentiellement sur la télégénie et la popularité des ministres (Ce qui n’enlève rien à leur talent). Peu importe qu’il y’ait des fautes de goût ou de stratégies politiques,l’important est que ce soit beau et séduisant à l’image. La communication, toujours la communication. Pour ce qui est du fond, c’est exclusivement son programme présidentiel qui est appliqué. Les ministres se contentent de le commenter dans les médias. Ils apportent rien, ne modifient rien: au mieux, ils apporteront la « forme » , mais toujours sous le contrôle bienveillant du grand manitou, au pire ils feront de la simple figuration (Hervé Morin à la Défense expérimente les limites de cette ouverture). Lors de son dernier entretien télévisé, le chef de l’Etat français à redit avec fermeté qu’il ne transigera pas sur le programme que les Français l’ont fait élire. Alors à quoi servent ses « débauchages politiques et médiatiques » si les ministres venus d’ailleurs ne peuvent même pas apporter leur sensibilité politique dans la sauce présidentielle ?, Mais tout ce qui est excessif est insignifiant, le président français va commencer à mesurer ses limites, car la vie politique à des exigences et la réalité ses contraintes. Le chantier de la réforme de l’Etat est grand et délicat, la simple volonté ne suffira pas,il faut de la méthodes et de la concertation car la France est une vieille dame qu’il faut ménager parce qu’on ne peut pas mettre la France en mouvement sans les français. Nul ne doute de la ténacité du chef de l’Etat, il veut aller vite et loin, mais la France n’est pas la seule à décider, il y’a désormais l’Europe (qui exige la stabilité du budget de l’Etat) et le reste du monde qu’il va falloir prendre en compte dans dans les réformes internes (par exemple sur la maîtrise de l’immigration). Les grands défis mondiaux deviennent cruciaux, il faut être prudent et refuser l’escalade de la violence. On voit depuis peu le travail psychologique que Sarkozy et Kouchner tentent d’entreprendre pour faire avaliser dans les consciences le recours inévitable à la guerre en Iran. Comme si pour retrouver l’amitié des américains, il faudra impérativement faire une guerre salutaire. Le bourbier irakien doit rester présent dans la conscience collective.

En tout cas, on le sait désormais, Nicolas sarkozy est un volontariste et ne veut plus la fatalité de l’action politique, il a l’ambition d’un prince, il lui reste maintenant d’acquérir la sagesse d’un roi pour s’inscrire dans le temps.

 


Commentaires»

1 2
  1. Ah monsieur loemba,il m’est toujours agréable de vous lire, depuis la rentrée, on n’a plus eus de vos nouvelles et je constate que votre dernière livraison se lit avec délicatesse. Au fond, vous nous proposez une analyse sur le phenomène sarkozy.Je partage votre avis sur le fait qu’il veut s’inscrire dans une grande perspective politique,il a l’ambition, le talent et la volonté; mais une ambition démesuréene peut pas être salutaire pour un Etat comme la France. la France est une grande nation qui exige de la constance.Elle est reformable et le peuple est prêt à faire des concessions, mais uniquement des concessions justes et équitables,sans brutalité et sans démagogie. Nicolas Sarkozy donne le ton de sa présidence: dynamique et prometteuse, accompagnée d’une culture des resulats exigées même aux ministres. Je pense très sincèrement que Cecilia est de trop dans cette équation politique que vous posez,il s’est deja fait mal sur la question; qu’il reste prudent et pragamatique au quatidien. Il est temps pour lui de faire de la POLITIQUE. il est au pouvoir,il n’a plus rien n’approuver,qu’il dirige le pays,qu’il ne plante pas son quinquennat, la France à une chance inouie de renverser les choses pour mieux la dressée, alors au travail, nous jugerons les faits et que l’opposition s’organise, faites nous rêvé cher politique/
    A bientôt et au plaisir de vous lire.

  2. Insoumis non,indisciplinée oui. Nicolas Sarkozy se comporte en monarque absolu, sa seule ambition c’est le pouvoir pour le pouvoir. Son seul rêve était d’être président de la République, que sa photo cotoie celle des autres. Il exerce le pouvoir comme Napoleon,il va bientot se planter parce que trop préssé de vouloir bien faire.On lui demande de respecter les institutions française, elles sont vieilles, donc stable.qu’il respect ses ministres qui sont des personnalités politiques. Je ne parle même de l’opposition qu’il s’amuse à étouffer. Et quand je pense que c’est parti pour 5 ans, je déprime.

  3. A mon avis je pense que le président de la République respect les institutions mais il veut désacraliser les lieux du pouvoirs qui lui ont longtemps étés fermés.Sarkozy est loin d’être le monstre que les journalistes décrivent,il porte un projet ambitieux comme le dit justement monsieur loemba;mais il se sent obliger de toujours exagérer pour se faire entendre, sa petite taille est certainement pour quelque choses, la recherche perpetuelle de se surpasser même sur ce qui est à hauteur raisonnable.De toutes les fafaçon, la fra,ce pour la réformer,il faut la brutaliser, la choquée pour qu’elle se rende compte que le reste du monde continue de tourner avec ou sans elle.

  4. JE suis d’accord avec vous sur le fait que Sarkozy nous préparent psychologiquement à une guerre, ce monsieur est dangereux et je dis cela sans exagérer. J’ai 79ans, je n’attend plus rien de la vie et ce président n’a pas connu les guerres, c’est pourquoi,il aborde la question avec désinvolture et mépris. aucune guerre n’est possible, elle est une forme de renoncementet un aveu d’échec. Il afut négocier avec l’Iran, son président aussi est brutal et colérique, c’est pendant longtemps, en diplomatie on a prsi des amabilités pour des sincérités,il faut dire la vérité à nos partenaires, cela ne veut pas dire qu’il faut les mépriser, ancien diplomate du monde arabe, je sais ce qu’ils sont capable, en plus avec la maontée des extrême en France, cela attisera une violene que personne ne pourra stopper.L’algérie est en feu et les térroristes sont maintenant décentralisés à travers le monde et de plus en plus incontrôlable, alors cher président prudence, nous ne sommes pas l’Amérique.

  5. Si être insoumis c’est refusé la fatalité et le déclin de la république, refusé d’être otage de son propre pouvoir, oui il est insoumis, mais si c’est mettre les français à découvert, en déficit, si c’est faire entré à l’Elysée les vaches et les poules, si c’est courir par tout donc nulle part, si c’est mettre la politique française en approche de l’administration Bush, si c’est aplatir le système alors je dis que vaut mieux la soumission qu’à fait preuve De gaulle,Pompidou,VGE, Mitterrand et Chirac.

  6. Cela faisait longtemps que l’on vous avez pas lu et je vois que la politique est toujours aussi passionnant avec vous et votre style lyrique ne nous fait que plaisir. Pour ce qui est de Nicolas Sarkozy, il était temps que la france se dote d’un homme de sa pointure, qui dit les choses sans ambiguité et qui prend ses respnsabilités sans se cacher derrière ses ministres.Il n’a pas toutes les solutions,mais il a le mérite d’ouvrir le debat et la discussion et de poser les vrais problèmes. Laissons le travailler, ce qu’il fait,il l’a promis avant l’élection et c’est en connaissance de cause que le peuple français l’a confié les clés du pays.

  7. J’aurais plutôt dit:Sarkozy l’insolant, il ne respect rien, ni personne. Pardonnez cette brutalité monsieur steve loemba; mais il m’exaspère, d’autant plus j’ai voté pour lui,pour son courage et sa volonté à remettre la France en marche. Mais lorsqu’il se prend pour le centre de gravité du monde, en méprisant nos partenaires européens, en tirant la couverture des médecins bulgare à lui, alors qu’on sait que l’Allemagne et les pays arabes sont pour beaucoup dans cette libération. Le président de la républiqe m’insupporte,lorsqu’il se donne le rôle de donneur de leçon au Sénagal,alors qu’on sait les millions que les entreprise française amassent dans ces pays. Maintenant,il nous prépare à la guerre,car le petit nicolas voudrait aussi avoir son heure de gloire,il veut son caprice, comme pour Bush,il veut sa guerre à lui. C’est pitoyable, j’espère seulement que j’ai pas fait une erreur en votant pour lui.

  8. Sarkozy donne le sentiment à la fois d’insécurité et d’hyperactivité,on ne sait pas trop penser avec lui. Il va falloir attendre pour juger,pour l’instant il est dans un état de grace absolu comme le signale monsieur loemba.Il est son pire et son meilleur allié,Sarkozy nz fait rien comme tout le monde,il est talentueux,mais la gestion de la!france n »cessite beaucoup de sérénité,il doit cesser la frénésie comme le dit villepin et doit arrêté la course au scoop,il empoisonnera sa politique

  9. Pour moi Nicolas Sarkozy est encore candidat et pas encore président de la république;il lui faut un déclic fort pour qu’il habite sa fonction.Il est encore dans l’admiration de la fonction, dans le « je vous l’avez dit,je les boufferai tous »;après cette période d’euphorie,Nicolas Sarkozy se rendra à l’évidence de la fonction et les exigences liées à celle ci. Mais vous me direz que l’opposition est tellement absente que Sarkozy à un boulevard jusqu’en 2012,alors bon courage chers compatriotes.

  10. Maintenant pour se faire bonne conscience, Sarkozy nous propose un test ADN,pour prouver notre filiation. Mais oublie t-il qui il est? Les enfants de Cécilia et Jacques Martin ne sont pas les siens et il est un enfant immigré, imaginons qu’il aurait fallu qu’il prouve que les enfants de cécilia sont les siens parce qu’il les a élévé comme ses propres enfants et pour que la famille soit reuni en France, il faut qu’il démondre que celles-si sont les siens cela n’aurait pas été commode? Qu’il sache que chez nous un cousin aussi éloigné soit-il, est un enfant de la famille et pas besoin de le prouver.Ce test s’avère ensuite impossible en Afrique parce que tyrop chèr et aucun laboratoire ne le pratique, au fond, c’est bien des pays pauvres qu’est destiné cette forme d’humiliation,parce qu’un américain ou un anglais,on lui aurait jamais demander de se soumettre à ce test.Cela fait la 5e loi sur l’immigration que Sarkozy fait voté et toujours pas de changement. La dette de l’Etat est toujours aussi inquiétant,certains parlent même fallite;la trou de la sécu et le chomage toujours en nette augmentation, on voit bien que l’immigré est un alibi,pour s’exonérer des faiblesses d’une politique mal assumée depuis 30 ans. Insoumis? mais à qui serait-il pas? Bouygues, Lagardère, Dassault, Arnaud, Bollloré … ou à sa politique?

  11. Je pense que Nicolas Sarkozyne veut rien faire comme Chirac,il est obsédé par son maître politique. Comme dans tout début de règne,les monarques s’entourent exclusivement de leurs valets,Sarkozy a voulu échapper à cette tentation clanique et refuse de gager sa liberté.Je pense qu’il fera de son mieux et la France ne sera pas caler dans l’immobilisme.Lisez son discours à Périgueux pendant la campagne,il donne le ton de sa présidence. Ma seule réserve est sa politique de donneur de leçon,je pense qu’il est très mal placé pour en donner et la france aussi doit plutôt faire profil bas, sinon nous allons nous isolés de nos partenaires. aucun Etat souverain ne supporte être pointé du doingt..attention La France n’est pas le monde.

  12. Sarkozy est dans la stratégie, dans l’étouffement, dans l’écrasement,le nivelement de l’Etat et de ses ministres,il le président de la république,le premier ministre,le ministre,le porte parole,le sécretaire d’Etat et le directeur de cabinet à la fois. Il veut s’imposer comme étant l’indispensable, il fait commettre des fautes aux ministres pour les sanctionner publiquement et en tirer profit,il s’attribut le bon rôle, le démineur.Il veut faire aucune concession politique,aucune faute,mais comme le dit steve loemba,il a toujours une faute de gout, le choix de Kouchner hésitant avec Vedrine. Il va se faire mal et là il comprendra la violence politque peut être cruelle surtout lorsque l’on se trouve au sommet.

  13. Insoumis au protocole de l’Etat, aux pratiques institutionnelles, mais pas aux puissances d’argent et aux connivences malsaines…

  14. Il est temps que la France prenne de l’expansion.voir un président qui fait bouger les choses,je dis tant mieux. Encore heureux qu’il soit un insoumis,le chef de l’Etat ne doit avoir aucune dette morale envers quiconque,cela risque de le priver de sa liberté. Laors Sarko fonce ,le peuple français est avec toi.

  15. « Il pose les questions et il politise les réponses », c’est pour cela qu’il est un homme politique et qu’il tire profit? c’est por ela qu’il est seulement un homme politique et non un homme d’Etat

  16. Voilà un retour attendu et remarqu » dans la blogosphère. Le texte est agréable (comme d’hab’),mais le fond est trop complaisant, vous nous aviez habitués à une plume plus acide. Nicolas sarkozy mérite d’être bousculer pour être révéler. La force de cet homme est là…o, succombe très vite à son charme et on y perd toute objectivité.Yasmina Reza on fait les frais. Mais enfin, ce n’est que mon humble avis.C’est toujours du moins un plaisir de vous lire.

  17. Pourquoi faut-il être acide lorsqu’on écrit sur sarkozy pour être crédible? c’est une conception triviale de la démocratie donc de la politique; d’autant plus,je ne trouve pas cette livraison spécialement « complaisant »; mais que diriez-vous de ce qui s’écrit tous les jours sur le Figaro,le Monde et le Point à longueur de journée ? Par contre je suis d’accord avec steve loemba,lorsqu’il dit que nicolas Sarkozy voulait le pouvoir pour l’exercer et pour en jouir »,il jouit comme un gamin de 10 ans de ce pouvoir et il l’exerce en véritable monarque,dans la mesure ou il veut tout contrôler. Mais je pense que « Sarkozy est un mal qui fera du bien à la France », c’est notre sujet de cette début d’année à science PO.

  18. Sarko surprend parce qu’il a l’art de donner le tourni à tout le monde: aux médias, aux politique et au peuple français. Il est partout,il fait tout,il pense tout,il dit tout,il promet tout,il détruit tout… Lorsqu’on lui parle d’un sujet,il est déja à la question suivante,il ne va pas au fond des choses,il reste vide,vague et imprécis; sa politique est basée sur deux mots:superficiel et imprévisible. Mais on ne construit rien dans l’ambiguité; enfin si sa propre IMAGE.
    Merci

  19. Sarkozy rendre de New york ou il a donné des leçons d’environnement. L’hopital qui se fout de la charité. Sait-il combien la France pollue sur l’échelle mondiale.Savez que lorsque Sarkozy se rend à New york il y’a deux grands avions qui l’accompagne: le 1er l’embarque lui et ses sbires et le second toute la logistique pour son plus grand confort et il ose descemment donner les leçons au MONDE?

  20. Le budget de l’Etat est encore déficitaire, la rigueur exigée par Bruxelles n’est toujours pas respecter et quand Fillon parle de faillite le Parti socialiste s’indigne. La question est savoir peut-on réformer la France sans faire quelques sacrifices? le non-renoulement d’un fonctionnaire sur 3 ne suffira sans doute pas. L’Etat français vit au dessus de ses moyens et cela depuis 30 ans.et Sarkozy n’est pour rien,il hérite d’un système plus vieux que lui. Certes, depuis quelques temps il a une place de choix au sein de l’exécutif Chirac et il a sa part de responsabilité.Il faut un plan de rigueur pour remettre la France en marche.

  21. Le problème de nicolas Sarkozy c’est qu’il aime théatriser son action, ce qui exaspère nécessairement ceux qui veulent travailler dans la quiétude, tel que Fillon, Borloo et le reste; sauf qu’avec lui on sait la fin du dernier acte de scène, c’est toujours un drame.

  22. Je pense qu’il serait bon temps de nous concentrer sur l’essentiel, comme le dit notre hôte, de la gestion de l’Etat.Nicolas sarkozy donne t-il une orientation nouvelle à la politique française? je pense que oui, bien qu’il soit tôt pour le dire, toutefois, ses choix stratégiques sont en parfaite rupture avec celui de ses prédéceseurs. Donnons lui le temps pour faire ses preuves sur la croissance,le chomage,la réforme de la sécurité sociale,les régimes spéciaux etc.. après nous jugerons du bien fondé ou pas de sa politque

  23. Que le président de la République fassse son travail comme il veut, surtout comme il peut, mais qu’il nous impose pas son épouse,on a élu un homme et non un couple, l’équation posée par loemba entre Sarkozy,Cécilia, Guéant et Fillon est indescente vis à vis de la République et des institution,il y’a un intrus de trop. Si elle souhaite être une femme publique, elle n’a qu’à se présenter à Neuilly ou son mari a fait parachuter son porte parole Martinon, comme cela elle pourra prétendre à un rôlr officiel comme l’a fait respectueusement Bernadette Chirac. On veut bien accepter la rupture mais pas la déchirure.

  24. sur l’affaire « Betangourt », Sarko doit être prudent,car une maladresse de sa part pourrait faire perdre la vie à cette dame; comme on le sait tous, le président aime attirer la lumière vers lui, sur cette affaire la discrétion ne serai pas de trop.

  25. Sarkozy l’insoumis ? Non, le président de la république est bouillant,spontané,impatient,parfois excessif, tout ce qu’un Chef de l’Etat ne doit pas être traditionnellement; mais bon c’est ça qui fait tout son charme.

  26. je suis de votre avis Sophia Miller, ainsi que de Monsieur Mayet, Sarkozy l’insoumis est peut être un peu fort, il a dit lui même qu’il n’avait été élu pour faire la sieste ! c’est une belle image.
    Il bouscule, dérange, mais c’est justement ce qu’attendent les français ! Il y a tant d’inégalités entre nous, qu’il faut bien que cela cesse un jour, vous me croyez pas ? Je suis retraitée de la fonction publique, et j’attends avec une certaine impatience de voir ma petite retraite évoluer. Pendant toutes mes années de travail, j’ai râlé parceque dans notre organisme il y avait les fonctionnaires et les ouvriers d’état ! croyez moi, mis à part la sécurité de l’emploi, les ouvriers gagnent beaucoup plus que le fonctionnaire pour un travail égal ??? voyez vous,il faut avoir envie de travailler pour supporter cette différence. Ils sont aussi en sécurité sur leur emploi que le fonctionnaire, faut pas se leurrer. Pis je peux en citer mille autres. conclusion si personne ne s’agite dans le bocal, nous seront toujours aussi statiques. Mercie monsieur Sarkozy, laissons lui le temps de remplir ses promesses.

  27. La commission des lois du Sénat vient de retoquer le test ADN que Sarkozy et Hortefeux veulent imposer aux immigrés qui viennent chez nous pour fuir la misère que la France a souvent provoqué par le pillage des richeses. En plus de ça le budget de l’Etat est entrain d’exploser plus de 42 milliards d’euros.117 milliards de dettes que la France ne peut pas assumer. Depuis 20ans le budget de l’Etat n’est pas en équilibre par son mauvais choix politique. La france n’a pas encore commencer de payer sa dette, seulement les intérêts de cette dette.La dette elle même ne sera payer que par la 2e ou 3e génération.

  28. Sarko parlait de rupture avec la politqiue de Chirac, à l’entendre sur la tribune des nations unies,il est l’héritier testamentaire de la politique menée par son maitre politique. Dans son discours,il parle du New-deal, du nouvel ordre mondial, de la paix, de l’équilibre du monde… des grandes phrases qui ne veulent plus rien dire au moment ou le monde a besoin d’action, au moment ou le Darfour a besoin d’un corridor humanitaire et des forces hybrides l’Irak besoin d’un cessez le feu immédiat. Et là il se rend bien compte que la diplomatie nécessite une certaine reserve. Maintenant, il nous presente son site internet de campagne transformer en site de propagande de la politique du Chef:

    http://www.elysee.fr

  29. j’ai pris le temps de lire toutes vos livraisons et Je dois avouer que vous avez une très belle plume cher monsieur steve loemba. Pour ce qui est de nicolas sarkozy, je lui donne le temps nécessaire pour travailler, bien que quelques unes de ses orientations politiques m’inquiétent un petit peu, mais c’est un coureur de fond,il lui faut le temps pour dompter la « bête-france » qui n’est pas toujours docile.

  30. « Nicolas Sarkozy, que Cécilia n’a pas accompagné à New York, avait toutefois comme invités personnels deux des très proches amies de sa femme, Mathilde Agostinelli (Prada) et Agnès Cromback, ainsi que leurs époux. Les deux couples ont voyagé dans l’avion présidentiel ». Ce président nous promet des belles choses pendant son mandat et vous dites « qu’il voulait le pouvoir pour exercer et non pour en jouir »?

  31. Le journal le Choc vient de censurer un photo montrant Nicolas Sarkozy en possession d’une lettre intime à la sortie du conseil des ministres. Encore une forme de pression que le président fait sur les journalistes soumisà son autorité.

  32. Un encore un problème de coucherie qui ne grandi ni la politique ni les journalistes.Ce manque d’ambition déséspère, comme si c’est une info primordiale de savoir si le président entretien une relation extra-conjugale.Donnons de la noblesse au débat politique.

  33. Jusqu’à quand Sarkozy pense t-il tenir ce rythme? Avec cette volonté ignoble de vouloir touours voler la vedette à ses ministres et quelle idée de rester dans un gouvernement ou le president vous traite comme des valets de pied alors même que vous avez pour certains des « poids politiques », cette chose risque de mal finir. tout n’est pas possible en politique,il faut avoir le respect pour ses ministres et pour l’opposition,,mais pas celle d’Azouz Begag qui veut faire de lyon un espace de résistance contre Sarkozy, quelle petite ambition….

  34. Sarkozy est entrain de préparer 2012, et il sait que le chemin lui tout tracé, avec une opposition moribonde,une mouvance présidentielle au galot, plus rien n’arrêtera la marche de la machine sarkozy et moins encore Azouz Begag en mal de reconnaissance.

  35. Nicolas Sarkozy est un volontariste et un incantatoire des mots. La communication pour lui c’est aussi l’action,il aime accrocher la lumière en lui; sauf qu’à force il risquera l’ivresse des hauteurs ou bien dans quelques mois des profondeurs. Tout peut très vite pour lui, la puissance de l’envol peut être aussi violent que celle de la chute.

  36. C’est avec plaisir que j’ai parcouru la plume de Stève Loemba et les nombreuses observations des bloggeurs. La France semble toujours en campagne électorale. La communication fracassante prime sur l’action. La dette de l’Etat est là. Le chômage est intact. Les jeunes diplômés continuent de quitter la France. La fournaise des banlieues où les jeunes issus de l’immigration guettent anxieux aux bas de leurs citées. L’épineux problème des retraites et le pavé jeté dans la mare des fonctionnaires aux maigres traitements, le trou de la sécu, l’érosion des pensions des retraités, … C’est ça l’action. Monsieur Fillon nous brandit la faillite de l’Etat comme pour se dédouaner des actions des gouvernements (Balladur, Juppé, Raffarin, de Villepin). La réussite du Président Sarkozy est la réussite de la France. Pour l’instant rien n’est fait. Les français veulent gagner plus et surtout les chômeurs veulent TOUS travailler. Décidément, c’est trop tôt pour en discuter. Ce ne sont pas les tests ADN et autres effets d’annonce qui feront passer la pilule. L’immigré est encore brandi comme le bouc émissaire de tous les maux de la France. Les réformes pour l’amélioration des conditions des français… J’ai encore rien vu. A cette allure, on sera vite déchanté.

  37. Bonsoir, je ne sais pas quoi dire des actions de SARKOZY. Mon impression est qu’il était bien parti, mais ne s’est pas bien entouré, avec des ministres qui s’en prennent de manière théatrale aux immigrés avec des soi disant amendement pour instaurer des test d’ADN comme critère de regroupement familial. Il y’a là quelque chose de l’ordre d’une violation manifeste des droits de l’homme. Heureusement, que le sénat a été plus sage que l’Assemblée Nationale sur cet amendement. De telles attitudes ne peuvent que contribuer à rendre impopulaire le régime du président SARKOZY. Créer les conditions d’une detestation de son passage au pouvoir, afin de dégoûter les français de sa personne, il n’y a pas mieux. Il lui faut s’asseoir et se poser la question des personnes avec lesquelles il travaille et de conseillers dont ils s’entourent. Il suffit d’entendre le discours dépassé qu’on lui a écrit pour Dakar. Je me demande bien si ce texte n’a pas eu ce contenu pour desservir le président. Il ne faut pas être naïf.

    je voudrais faire un échange de liens avec vous si vous acceptez http://tebawalito.unblog.fr/
    Je vous conseille d’aller le visiter, j’aimerai avoir vos commentaires. Je suis aussi une fan de Barack OBAMA. Vous trouverez un commentaire de vous que j’ai copier coller du blog de P.L.SEGUILLON dans la rubrique politique.

    Dernière publication sur TEBAWALITO : POUR APPORTER UNE AIDE AUX FEMMES CENTRAFRICAINES VICTIMES DE VIOLENCE OU EX DEPLACEES PARTICIPER AUX COLLECTES DE FONDS CLIQUEZ SUR LE LIEN ET SUIVEZ LES INSTRUCTIONS

  38. LA VIE POLITIQUE DEMANDE UNE CERTAINE EXIGENCE ET UNE RIGUEUR POUR LA GESTION DES AFFAIRES DE L’ETAT,MAIS NICOLAS SARKOZY SEMBLE VOULOIR VULGARISER LA FONCTION PRESIDENTIELLE;IL Y’A AU SOMMET DE L’ETAT UNE CONNIVENCE MALSAINE ENTRE SAKOZY,CECILIA,GUEANT,ET FILLON QUI POLLUE LA RELATION POLITIQUE ET PARASITE LE LIEU DU POUVOIR.IL EST TEMPS DE DONNER UN SENS à L’EXISTENCE POLITIQUE DANS CE PAYS.QUE LAPREMIER DAME NE SOIT PAS UN OBJET DE POUVOIR NI UN FACILITATEUR DE DESTIN POUR CERTAINS

  39. La politique ne doit pas seulement être une question d’image, ou de communication,il y’a dans nicolas sarkozy aussi une idéologie et une philosophie politique qui deconcerte ceux qui ne sont pas habitué de voir par exemple le chef de l’Etat introniser son porte parole(Martinon) à la Mairie de Neuilly et que cela soit considérer comme étan un fait de prince. Laissons voir comment il va gérer toute cette affaire, ensuite nous jugerons sur pièce.

  40. Monsieur Loemba,merci de nous donner un espace pour nous exprimer et faire entendre notre mécontentement. L’autonomie des universités est mise en place pour casser l’autonomie des étudiants,car il est ulta libéral. Il casse les retraites,la Sécu,le droit de grève… tout le monde est touché sauf les riches,la réforme « pécresse » porte un coup dure au service public de l’enseignement supérieure. En allemagne et en Italie cette même réforme a abouti à une très forte augmentation des frais d’inscription,pire,la loi prévoit un pré-filtrage des futurs étudiants(mais sur quel critère?)On ne pourra plus choisir sa filière qu’en fonction de « l’employabilité » de la formation et sarko dit que l’université doit être utile aux entreprise…mais plus aux étudiants. Nous demandons de promouvoir la démocratie et la participation étudiante dans les choix de gestion de l’université. Faire des étudiants des citoyens plutôt que des chiens, consruire une université de la promotion sociale,ouverte aux plus modestes par la gratuité de l’inscription mais aussi du logement étudiant, de la culture,des transports, des oins. Nous devons créer un système permettant l’autonomie des jeunes. Ne plus être obligé de rester chez ses parents par manque d’argents,ne plus choisir sa formation par défaut. Prenons notre vie en main et menons la lutte pour une société de l’émancipation humaine et non de la soumission au capitalisme. Alors ouvrons le débat et nous comptons sur vous monsieur steve loemba de nous proposer un sujet sur la question et faire un sondage. Merci

  41. Tout le problème de Sarkozy est dans le fait qu’il est trop observateur de sa propre action politique, ce qui fait qu’il n’a pls de recul nécessaire pour véritablement incarner l’ETAT FRANçAIS.Il lui manque le déclic pour qu’il soit un véritable homme d’Etat.Il est l’admiration de sa fonction,il n’a pas encore habiter cette fonction.et souffre d’un complexe qui l’attire vers le bas,il veut trop se mesurer,se comparer et il oublie d’être simplement Chef de l’Etat, au dessus de la mêlée.

  42. JE reprendrai simplement votre analyse steve loemba: »il fascine et il agace » et là réside toute la communication de se monstre de la politique. Je suis d’accord avec monsieur Monceau,il n’a pas encore trouver le déclic des grands hommes d’Etat.Il pensait que son ouverture le distinguera,mais comme le disait ce week end le président du groupe ump au sénat: »trop d’ouverture provoque des courants d’air et il faut faire attention », sa propre majorité commence à s’inquiéter des méthodes arbitraires du président de la république.

  43. Pour ma part je lui donne le temps nécessaire pour apporter mon jugement. Ce temps, la Constitution qui le lui donne 5 ans et à mi-mandat on pourra voir le bénéfice ou pas de son action.Patience chers compariotes.

  44. Dans chaque chose il faut du temps, c’est pour ça que je partage l’analyse de claire Mignon, laissons lui le temps de faire ses preuves,mais cela ne doit pas nous empecher d’être vigilant et exigeant.Ne laissons personne casser notre société,ni détruire nos acquis

  45. Quoi qu’on en dise,l’ouverture de sarkozy a permis à Dominique Strauss-Kahn de se faire élire PDG du FMI; donc il n’y a pas que du mauvais dans cet homme aussi petit soit-il.En tout cas,le Parti socialiste est mis au poteau, au moment ou il se batte dans la stupide guerre des chefs,le président les lessive dans sa nébuleuse politique.

  46. Je viens de parcourir l’ensemble de vos publications et je suis séduite par la façon dont vous jouez allégrement avec les mots,je ne suis pas toujours d’accord à vous,mais la manière dont vous dites les choses ont l’art de nous mettre d’accord.On tout cas, vous manipulez parfaitement la langue française que vous mettez au service de la politique qui renferme souvent de la brutalité, de l’austérité et parfois de la rigueur dans débat politique. Merci c’est rafraichissant…

  47. Je confirme, sarkozy est un puis insondable de paradoxe, comme vous dite,Depuis sa derniere entretien télévisé, il disait haut et fort qu’entre lui et le premier ministre,l’entente est au bon fixe; auourd’hui,il laisse entendre que Claude Guéant pourrait prendre Matignon et qu’il s’y prépare depuis.si tout va bien pourquoi mettre une épée d’amocles sur ce pauvre françois pignon… pardon françois Fillon

  48. D’après le Nouvel OBS, des rumeurs circulent à l’Assemblée nationale, mardi 2 octobre, sur l’éventuelle annonce d’une nouvelle vague d’ »ouverture » à gauche du président Nicolas Sarkozy. Selon certains parlementaires, le chef de l’Etat pourrait annoncer l’entrée au gouvernement ou au sein de missions de socialistes comme Manuel Valls, Julien Dray ou Jack Lang. L’annonce pourrait être faite mercredi soir, lors de la rencontre à l’Elysée avec les parlementaires de la majorité UMP-Nouveau centre (NC)
    Des rumeurs contredites par le président du groupe UMP à l’Assemblée Jean-François Copé, qui a indiqué, lors d’un point de presse hebdomadaire que « 1. Ce point n’a pas été évoqué lors de notre réunion. 2. nous n’avons pas d’infos. 3. nous n’avons même pas de rumeurs ».
    André Vallini, porte-parole du groupe socialiste, radical et citoyen (SRC), a choisi de répondre par l’ironie. A cette allure Sarkozy va dynamiter sa majorité et prendre le risque de se retrouver seul avec les gens de gauche

  49. Trop d’ouverture provoque des courants d’airs, voire parfois des tempêtes politiques, alors pense s’y

  50. Que faire à gauche ?
    ça ne va pas. La gauche s’est enlisée. LePCF n’a pas su convaincre. Le PS s’adapte et renonce en général. Les autres forces de gauche sont éparpillées et peinent à proposer quoi que ce soit. Tout le monde est divié. Il est temps de réagir. Pour cela,le PCF propose la tenue d’un congrès extraordinaire en décembre,dont la préparation soit ouverte à tous ceux,ahérents ou non,qui veulent que l’ensemble des gens de gauche ,en France,mais aussi en Europe et dans le monde,soret du marasme. Doit-on considérer que c’est seulement un mauvais moment à passer en attendant des jours meilleurs?Ou au contraire qu’un grand effort d’imagination et de renouvellement est nécessaire?

1 2

Laisser un commentaire

Management et systèmique |
C'est bien triste!... |
Majorité Présidentielle |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog d'une ado tro folle
| Hicham EL BAROUNI
| mon potin